martes, 17 de marzo de 2009

Les priorités pour 2025 : Croissance, démographie et éducation

Michel Godet lance un appel à l'optimisme en ces temps de crise financière mais rappelle aussi la nécessité de procéder à des réformes de fond dans le domaine des dépenses publiques ou du niveau des charges sociales.

Il estime que l'enjeu porte sur deux facteurs : l'accroissement démographique et la capacité à éduquer les générations actives, et il donne les Etats-Unis gagnants sur le long terme si l'Europe n'améliore pas ses performances sur ces deux points.

M. Godet insiste sur l'atonie démographique de l'Europe et la nécessité pour elle d'accueillir et d'insérer dans ses sociétés de nouveaux flux migratoires. Il fit état de son inquiétude en prenant pour exemple l'Ile de France qui représente à elle seule 40% de l'excédent naturel du pays.

Un autre obstacle au développement qu'il montre: la médiocre qualité de vie des grandes zones urbaines. L'amélioration des infrastructures de transport -dit M. Godet- a donné corps à des aspirations légitimes. On ne s'installe plus là où se trouve l'économie, mais là où l'on a envie de vivre, il finit.

Pour voir le video, cliquer ici

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada